Pourquoi?

mai 15, 2010

Stéphanie Chevrier, éditrice chevaleresque

Filed under: tout ou rien — marcos @ 10:57
Tags:

Issue d’un milieu populaire, Stéphanie Chevrier a travaillé chez de grands éditeurs avant de lancer récemment sa propre maison, Don Quichotte. A son catalogue, des livres sur des musiciens et des documents d’actualité.

Autrefois, quand le milieu littéraire donnait en exemple une éditrice, il citait Françoise Verny : dans le genre glamour, on pourrait mieux faire. Aujourd’hui, chers amis écrivains, les femmes qui vous publient sont belles et soignées. De quoi inciter les auteurs à plancher comme des forçats sur leur manuscrit pendant des mois, juste pour mériter un gracieux sourire. Au hasard d’une promenade sur les territoires littéraires, vous rendez une petite visite à la jeune maison d’édition Don Quichotte, spécialisée dans les crédits livres sur la musique et les documents d’actualité brûlante. Avec son sigle représentant la maigre silhouette du héros de Cervantès et ses élégantes maquettes, elle fait déjà parler d’elle, au sein du prestigieux groupe La Martinière-Le Seuil. L’autoportrait de Charles Aznavour, A voix basse, et le livre citoyen de l’équipe de Mediapart dirigée par Edwy Plenel, N’oubliez pas ! Faits & gestes de la présidence Sarkozy, ont permis à la jeune structure de planter le décor et de gagner ses premiers galons. Il faut dire que sa fondatrice et sémillante directrice littéraire, Stéphanie Chevrier, est une professionnelle accomplie. On pourrait croire que son parcours, depuis une dizaine d’années, a été facile. Son allure BCBG laisse en effet supposer qu’elle est issue d’une famille favorisée : « Pas du tout ! , coupet- elle tout de suite. Je viens d’un milieu humble ! J’ai grandi dans les Yvelines puis en Seine-Saint-Denis. Mon père a vite disparu du paysage. J’ai été élevée par ma mère, secrétaire, qui m’a enseigné la nécessité pour une femme d’être indépendante et a infusé en moi la passion du livre. » Un jour de Noël, âgée de sept ans, Stéphanie aperçut sous le sapin un paquet plutôt large. Impatiente, elle déchira l’emballage, persuadée qu’il s’agissait d’une poupée. Elle se souvient encore de sa déception. Un livre ! Casse-Noisette, dans l’édition Flammarion de l’époque. Mais le petit récit alluma une flamme qui ne s’est jamais éteinte. « Ma mère n’avait pas fait d’études, elle ne m’a donc pas enseigné la lecture, mais m’a offert le sésame. » Les instituteurs, la bibliothèque du lycée ont fait le reste. Stéphanie s’est alors consacrée à la littérature. Titulaire d’une licence de lettres, elle est entrée très vite dans le mouvement, d’abord aux éditions Numéro Un chez Hachette. « Mes années noires, dit-elle. Il fallait convaincre les auteurs de venir publier chez nous, les libraires de bien mettre en place nos livres, les journalistes d’en parler. On a donné tout ce qu’on avait. » Puis elle a rejoint Calmann- Lévy, attirée par le catalogue, très engagé politiquement, comme elle – Hannah Arendt, Raymond Aron–, et enfin la grande maison Flammarion où elle est restée plusieurs années, mais toujours avec l’idée de conduire sa propre barque.

Besoin d’indépendance

« Mon intention était de monter ma maison, en toute indépendance. Et puis, très vite, je me suis rendu compte qu’il fallait des moyens pour assurer le coût de la fabrication et des tirages. Je me suis mise en quête d’un diffuseur et distributeur, et j’ai rencontré Hervé de La Martinière, le PDG du groupe Le Seuil. Il a tout de suite voulu participer à l’aventure. Je lui ai exposé mon “business plan”, un plan prévisionnel sur cinq ans, très détaillé, avec le nombre de titres, les tirages, ventes, prix, coûts de fabrication. J’ai montré un document précis. Chez Flammarion, j’ai appris à compter, à maîtriser les budgets. » C’est ce qui fascine et étonne chez Stéphanie Chevrier : ce mélange de romantisme et de gestion pointilleuse. Elle vous parle de business plan et vous raconte avec passion, tout de suite après, ce roman de Victor Hugo, Quatre-vingttreize, qu’elle lit avec grand plaisir. Son tempérament réaliste lui a d’abord fait publier deux livres “tranquilles”. « Aznavour est le premier auteur qui m’a fait confiance et m’a donné son accord. Cela nous importait à tous les deux. » Elle a aussi sorti un livre sur Johnny Hallyday, de la journaliste Véronique Mortaigne. Mais derrière, la joueuse passionnée n’est jamais loin. « Je vais prendre des risques, faire quelques paris. » Cela commence par ce beau visage à l’encre, celui d’Akhenaton, le rappeur d’IAM, troisième grande livraison de sa collection musique, ou par son projet de recueils des grands articles de la légendaire “rock critique”. Elle nous annonce aussi un document choc très attendu, le récit de la prise d’otages par des pirates somaliens du voilier Le Tanit. Au-delà d’un simple témoignage, l’auteur, Chloé Lemaçon, a presque écrit un essai politique. Le programme éditorial de Stéphanie Chevrier réserve donc bien des surprises. Elle compte ainsi publier des romans dès 2011. « Je suis devenue éditrice parce que j’avais envie de vivre des aventures », se rappelle-t-elle, un peu rêveuse. Sur sa vie privée, elle préfère rester très discrète ; ultime paradoxe puisqu’elle a donné à sa Maison le nom du héros le plus théâtral de la littérature espagnole. « Mon vrai plaisir est d’être ici, dans mon laboratoire, à chercher des idées. Je vais rarement à des cocktails. » Une vocation que l’on pourrait résumer par cette belle maxime du poète Stéphane Mallarmé : « Le monde est fait pour aboutir à un beau livre. »

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :