Pourquoi?

mars 7, 2011

Idées de commerces à Paris

Filed under: tout ou rien — marcos @ 6:27
Tags:

Certains habitants de ce quartier du 16e arrondissement vous diront qu’on traverse encore toute la ville pour aller dans ses boutiques. Il y a de bonnes raisons de le faire : autour des franchises commerciales chic ou cheap de la rue de Passy, s’agrège un monde de commerçants pleins d’idées et de tempérament. Marché couvert de Passy Cette petite halle commerçante est constellée d’enseignes mignonnes : “Alain et Francine, au Petit Maraîcher”, “Les Galets d’Etretat”, “Au panier de Nicolas”… On trouve tout ce qu’il faut : boucher, charcutier, volailles, gibier, traiteur, fleuriste, droguiste. Pas donné, mais la qualité est fort belle. Tout au fond, la Poissonnerie de Passy mérite son excellente réputation : plusieurs étalages avec, en plus de beaux poissons bien frais, un astucieux comptoir de dégustation de fruits de mer. Sur une table et des chaises hautes, une touche chic pour douze Marennes d’Oléron (9,90 euros), des coques (8,90 euros le kilo), ou des oursins (27,90 euros le kilo), accompagnés du beaujolais ou du bourgogne sélectionnés par la maison (3 euros le verre). Le rayon traiteur n’est pas en reste, avec des produits du Danemark, des taramas poutargue, oursin, saumon fumé, du hareng en sauce moutarde… Juste à côté, un corner portugais déborde de générosité et de bonnes idées : chouricos (autour de 10 euros le kilo) et charcuteries à l’aspect rustique et réjouissant côtoient cochon et morue salés ou séchés. On peut même y acheter des vases aux motifs typiques bleus et blancs. Outre la grâce des jeunes Lusitaniennes qui vous servent, on respire un peu avec des prix plus modestes qu’alentour : l’huile d’olive est à moins de 7 euros, le fromage de brebis à 19,90 le kilo, un gros cache-pot en céramique à 13,50 euros. Juste à l’entrée de la halle, le fromager-affineur Androuet a ses petits secrets : une sélection de fromages anglais, qu’il conquiert auprès de la maison Paxton et Whitfield, fournisseur de la Reine d’Angleterre en personne ! Un superbe Red Leceister, genre de mimolette marbrée de bleu (37,95 euros le kilo), un Cheddar Montgomery au lait cru (36,55 le kilo), et le fameux Stilton, façon coeur crémeux (26,55 le pot) ou en Shropshire Blue… Tout autour, l’étalage de fromages bien français, fermiers au lait cru et chèvres affinés maison, titille les papilles d’un seul regard. Marché de Passy, 1, rue Bois Le Vent, 16e. Ouvert de 9 h à 13 h et de 16 h à 19 h, sauf dimanche après-midi et lundi. Elle Tricote Cette boutique choupinette qui célèbre le tricot version mode est en fait la franchise d’une enseigne strasbourgeoise depuis laquelle Danièle Dietrich imagine toutes les créations tricot que l’on trouve ici. Mais ici, c’est chez Florence et Joëlle, dames pleines de sympathie, toutes dé diées à leur belle collection de pelotes du Japon en fils de laine et de soie teints à la main, qui donnent naissance à des vêtements aux couleurs brunes et chamarrées de toute beauté (compter environ 20 euros de laine pour des mitaines, et jusqu’à 250 euros pour une veste mi-longue). On trouve aussi des laines anglaises magnifiques et luxueuses, de l’alpaga “La Petite Indienne”, et même de la laine de yak. Les ravissants manteaux, tuniques fashion, étoles crochet “baba chic”, gilets et robes pour enfants donnent envie de se jeter sur les kits du magasin. Si l’on ignore comment faire, on peut s’inscrire à des ateliers à 22 euros les deux heures, et tout apprendre. Il y a tout ce qu’il faut pour vous aider : de belles aiguilles en bois, une bibliothèque d’ouvrages en consultation, une bucolique fontaine couronnée de bambous, derrière la fenêtre, et la gentillesse des maîtresses de maison. 7, rue Duban, 16e. Ouvert le lundi de 14 h 30 à 18 h 30, du mar. au sam. de 10 h à 13 h 30 et de 14 h à 18 h 30. Tél. : 01 45 20 11 80. http://www.elletricote.com. Settebello, restaurant italien Il faut réserver cette chaleureuse table de gastronomie italienne où la cuisine à vue est un peu « comme un feu de cheminée, elle attire le regard », sans pourtant embaumer vos vêtements. Elle propose 34 jolis couverts sur des nappes vertes et rouges, du bois, une haute et centrale table (et chaises) d’hôte où l’on fera connaissance de nouveaux voisins, à moins que l’on vienne carrément à huit ou dix amis déguster les charcuteries sélectionnées par Marco Mazzolini, le patron du Frioul (assiette Affettato Misto, jusqu’à dix variétés différentes, 20 euros). Ici, tout est simple, avenant, soigné, parfumé, bon : les spaghettis Ricci au caviar d’oursin (25 euros en plat du jour) ou alla buzzara (aux langoustes, 24 euros), ou les simples tagliatelles au pesto à 15 euros. Ou encore un Vitello Tonato « terrible » à 24 euros, des calamars émincés sautés avec ail, oignon et chorizo… Pas d’espace de stockage, donc « tout arrive chaque matin ». Côté vin, de très belles choses de toutes les régions d’Italie, à partir de 32 euros la bouteille. Un lieu désirable. 9, rue Duban, 16e. Tél. : 01 42 88 10 15. Ouvert du lundi au samedi, fermé le samedi midi et le dimanche. Aux Merveilleux de Fred, pâtisserie Pour repérer cette pâtisserie façon conte de fées, ne vous cassez pas la tête : cherchez la file d’attente sur le trottoir. Ou bien venez au nez : les effluves fabuleusement appétissantes de la pâte sucrée et beurrée qui cuit à vue vous rendraient fou si vous n’y cédiez pas. Ouverte en novembre dernier, cette franchise d’une enseigne (et spécialité) lilloise offre un choix simple : le Merveilleux est un gâteau ravissant, coeur de meringue enrobé de crème fouettée au chocolat et roulé dans des copeaux de chocolat noir. L’Incroyable est la version aux spéculos de cette merveille, et l’Impensable, la variante café. Votre joli petit gâteau individuel, emballé dans un classieux carton blanc, coûte 2,85 euros, ou 12,80 pour quatre, 19,20 pour six et 25,60 pour huit. A moins que nous ne préfériez la Cramique, une généreuse et ferme brioche au sucre, raisin et chocolat (2,95 euros), ou les gaufres flamandes fourrées à la cassonade. Ces choses diaboliques sont fabriquées et servies par des jeunes filles angéliques, fort dignes de la réputation chaleureuse des gens du Nord. Ah, manger un Merveilleux et mourir… 29, rue de l’Annonciation, 16e. Ouvert du mar. au sam. de 10 h à 19 h, et le dimanche de 10 h à 13 h. Tél. : 01 45 20 13 82. Sevilla, tissus couture Monsieur Sevilla a repris le commerce de son père. Ici, depuis 1963, on trouve des milliers de mètres de tissus couture, haute couture, ou prêt-à-porter de luxe pour des prix défiant toute concurrence : de 18 à 45 euros le mètre ! Laines, soies, cotons, beaux lainages, et aussi synthétiques « pour les clientes qui aiment que ça se lave facilement ». Les coupons s’entassent, élégants, gais, colorés, unis, imprimés, fleuris, écossais, autour de cartons où l’on lit « Givenchy » ou « Marcel Guillemin », ancien fournisseur de grandes maisons (du coup, attention au suivi !). M. Sevilla traque les lots des grandes maisons, propose ses prix, déniche des trésors. Cette année, il s’est « bien débrouillé », dit-il l’air content, et l’offre vertigineuse de son petit magasin aux allures d’atelier en témoigne joyeusement. 38, rue de l’Annonciation, 16e. Ouvert le mar. de 9 h à 12 h 45 et du mer. au sam. de 9 h à 12 h 45 et de 15 h à 18 h 30, fermé dimanche et lundi. Tél. : 01 42 88 11 13. Opus 21, brocante et déco, et bien plus ! Chantal des Garets règne sur une bien belle boutique : pas trop chic, du genre qui vous intimide. Ici, on aura le même sentiment que dans le grenier d’une belle demeure de campagne, quand, soulevant un vieux drap, on découvre un jour le coffre en bois de ses rêves. De toutes parts, façon brocante, s’entreposent avec charme banquettes anciennes (à partir de 320 euros), lustres enchanteurs et lanternes à suspendre ou accrocher (à partir de 110 euros), petites tables (dès 250 euros), étagères anciennes, fantastiques miroirs, dont des “miroirs sorcière sorcière” (à partir de 50 euros), pieds de lampe en bois, ou à crémaillère… Et puis aussi de la vaisselle, verres, couverts, assiettes anciennes, ou quelques pièces plus classiques, un secrétaire à battants Louis Philippe, une table XIXe. On trouvera d’autres choses très séduisantes, contemporaines mais “à l’ancienne” : distributeurs de serviettes pop façon diner (16 euros), meuble à courrier en bois peint jaune PTT (105 euros), reproductions de jouets mécaniques en fer… En somme, des objets séduisants pour toutes les générations. Et puis du service. Car Chantal des Garets fait aussi pour vous, et de A à Z, des déménagements ou successions : conseil, recommandations, prestations (elle vous dit ce qui se vendra mieux chez elle ou en salle de ventes, ce qu’il faut donner, ou jeter, et s’en charge elle-même si vous n’avez pas le temps !). Bref, une adresse comme à la campagne, où tout est beau et bon. Achat, vente, dépôt-vente, antiquités, brocante et contemporain “façon ancienne”, 18 rue Duban, 16e. Ouvert du mar. au sam. de 11 h à 13 h et de 15 h 30 à 19 h, et sur rendez-vous. Tél. : 01 46 47 99 25 ou 06 09 41 45 86. Renov’ vêtements L’accueillante dame couturière qui tient cette petite boutique de retouches, ornée d’un grand meuble de bois sombre et magnifique, propose les services classiques avec « beaucoup de soin » : ourlet (de 15 à 30 euros), doublage de vêtement (de 40 euros pour une jupe, à 120 euros pour une veste d’homme), bas de manche (de 16 à 50 euros), et pose de coudes, changement d’élastique… Elle fabrique en outre, sur mesure, des jupes pour dame. Et a trouvé une astuce pour se livrer aux bavardages inhérents à sa profession et à sa personnalité : « Une chaise à côté de ma machine à coudre : si l’un de mes clients a envie de parler, je l’y assois, et l’on peut échanger les cancans du quartier ! » 4 rue Duban, 16e. Ouvert du mardi au samedi de 9 h 30 à 19 h (le mer. jusqu’à 18 h).

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :