Pourquoi?

mai 23, 2011

La mode des pirates

Filed under: tout ou rien — marcos @ 8:00

Alors que le flibustier le plus célèbre d’Hollywood se lance de nouveau à l’abordage des écrans dans Pirates des Caraïbes 4, son style n’a jamais été autant à la mode. Dans les vêtements, les bijoux, ou même niché dans les esprits rebelles, de Greenpeace à l’artiste Banksy : le pirate, personne ne le rate !

Une chemise un peu bouffante pour vous faire paraître ébouriffante. Un pantalon corsaire à la fois léger et habillé. Un foulard sur la tête pour se protéger du soleil, bien plus fashion qu’une casquette. Une paire de cuissardes qui vous a permis de passer l’hiver sans sourciller. Comme, jadis, les flibustiers faisaient la loi sur les océans, le look pirate a arraisonné les garde-robes d’aujourd’hui ! D’ailleurs, s’inspirant directement du film Pirates des Caraïbes : la Fontaine de jouvence, la marque Uniqlo vient de commercialiser une ligne de T-shirts design, tendance marins et têtes de mort, à la fois branchée et casual. Autre accessoire de mode très tendance : les “pirate boots”, ceintes de lanières de cuir, qui allient la robustesse et le côté sexy à la Lara Croft, au point d’avoir convaincu les créateurs de marques aussi diverses qu’Asos, Boohoo, Vivienne Westwood (la créatrice britannique, toujours à la pointe des tendances, avait lancé une fameuse collection “Pirate” il y a tout juste trente ans), New Look ou Topshop qu’il allait être impossible de passer à côté de cet objet indispensable à toutes les citadines.

Plus bling-bling, mais en même temps fidèles à l’univers des pirates, sans cesse à la poursuite de trésors toujours plus clinquants : les bijoux ! Créée par la célèbre maison de joaillerie Swarovski, toute une gamme d’objets d’orfèvrerie “pirate” vient de faire son apparition sur le marché. De la bague au bracelet à tête de mort (de la série “Skulls”), du pendentif marin (de la série “High Sea”) au collier arborant un drapeau pirate, vous ne pourrez plus cacher votre admiration pour les écumeurs des mers. A moins que vous ne leur préfériez des bijoux plus discrets, mais tout autant dans l’air du temps car inspirés de ceux portés dans le film par Penélope Cruz (la série “Angelica”, du nom de l’héroïne latine qui fait très conquistador espagnole glamour) et par Johnny Depp alias Jack Sparrow (la série “Black Pearl”).

Car il faut bien l’avouer, si Jack n’est à l’origine qu’un aventurier des mers qui passe sa vie dans l’humidité des cales des rafiots, Johnny Depp a réussi à en faire le pirate le plus dandy de la planète. Portant la bague comme personne, capable de convaincre n’importe quelle femme qu’on peut transformer un pantalon troué en “masterpiece” pour fashionista, l’acteur est pour beaucoup dans l’essor de la mode corsaire. La star d’Hollywood a d’ailleurs travaillé lui-même en détail son look dans le film, s’inspirant fortement de son idole Keith Richards. Au point d’avoir même influencé la cosméto avec son désormais incontournable trait sous les yeux. De quoi inspirer des marques de make-up comme Urban Decay, qui vient de lancer en exclusivité chez Sephora sa Black Palette customisée à l’image du film. Pour prolonger l’aventure “Pirates des Caraïbes” jusqu’au bout des ongles, OPI propose de son côté une collection de vernis inspirée du film.

Mais l’influence du pirate dans notre société ne se limite pas à du fard à paupières, un pantalon moulant ou une paire de bottes. Forts d’un univers riche en artefacts, les pirates sont surtout porteurs d’un esprit de liberté, certes à la limite de la légalité, qui a tendance à séduire dans notre société où tout est réglementé. D’ailleurs, l’étymologie de “pirate” vient en partie d’un mot grec signifiant « tenter sa chance, aller à l’aventure ». Bien sûr, la plupart de ceux qu’on appelle aujourd’hui “pirates” n’ont plus grand-chose à voir avec leurs ancêtres des mers. Celui qui, dès son premier clic, télécharge illégalement un film ou une chanson, est appelé ainsi. Il passera toutefois pour un marin d’eau douce à côté de Kevin Mitnick, hacker qui, après avoir infiltré le système informatique du Pentagone, collabore désormais avec les services secrets, ou encore, plus récemment, du Frenchie de 25 ans qui a réussi à pirater le compte Twitter d’Obama. De “vrais” pirates, bien plus sanglants ceux-ci, écument depuis quelques années les eaux au large de la Somalie, gagnant, au passage, des dizaines de millions de dollars par an. Nettement plus fréquentables, ceux qui, partant en guerre pour des causes plus nobles – à leurs yeux – que le simple profit, font de la piraterie le combat de leur vie. C’est le cas de Paul Watson, co-fondateur de Greenpeace qui, reprochant à l’association son manque d’action, a préféré se battre concrètement pour protéger la faune marine. Parcourant les mers à bord du Sea Shepherd, son vaisseau battant pavillon noir, le vieux loup de mer mène avec son équipage de bénévoles une guerre économique contre les chasseurs de baleines en arraisonnant les bateaux, intimidant surtout les assureurs qui refusent désormais de couvrir les embarcations (informations sur http://www.seashepherd.org). Tout aussi politique et revendicatif, le mystérieux Julian Assange, fondateur de Wikileaks, dévoile sur l’internet les coulisses de la diplomatie mondiale et de divers conflits. Mais on peut lui préférer le bien plus poétique artiste Banksy, qui bouleverse l’art établi en accrochant par exemple clandestinement ses propres tableaux à la Tate Gallery, à Londres. Tous risquent cependant la sanction de la loi, tandis que Jack Sparrow, lui, se la coule douce depuis des années. Pirate à Hollywood, un métier en or ! Enfin, tant que la série à grand spectacle marche…

Publicités

Un commentaire »

  1. bjr, super post… que j’aurais aimé partager sur facebook…simplement sans devoir donner toutes mes infos à wordpress… je partage donc votre lien et votre texte de moi même… si vous n’etes pas ok, dites le moi…
    je préparais un petit album + article à ce sujet, afin de mettre en avant cette tendance et promouvoir les créations que je propose dans ce thème… mais votre post correspond tellement à ce que je voulais dire… merci…

    Commentaire par lily rose et les créateurs — juin 26, 2011 @ 10:37 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :